Conserver son bien immobilier en situation de surendettement

La maison, l’appartement, le toit de manière générale est le premier poste dans le budget des français. Elle offre une stabilité à une famille et symbolise concrètement ce qu’est le foyer. Se résoudre à se défaire d’un bien immobilier n’est pas simple. En effet, cela peut mettre en péril toute la stabilité d’une famille. Ne pas vouloir bouleverser le quotidien de sa famille est légitime et pour permettre le recours à une solution douce lorsque surendettement et propriété se mettent hélas à rimer, il peut être utile de penser au rachat de votre bien immobilier en réméré.

La vente à réméré : une action quelque peu oubliée, mais qui offre bien des avantages

Réméré vient du latin « redimere » qui signifie racheter. Ce procédé vise à ce que votre bien soit racheté et mis en attente pour vous. Vous pourrez conserver l’utilisation de votre bien, en somme ne rien changer à votre mode de vie, et devenir locataire de votre ancien bien. Dès lors que votre situation financière se sera assainie, vous pourrez souscrire à un emprunt immobilier sur du long terme afin de racheter votre bien pour la seconde fois.

Racheter son propre bien dans les 5 ans

Regroupement de credits

Le bien peut ainsi être mis en attente durant une période allant de 6 mois à 5 ans. Un contrat de vente à réméré devant un notaire vous permettra de percevoir le fruit de la vente pour rembourser vos créances et solder vos prêts immobiliers. Dans le délai imparti, vous pourrez alors racheter votre bien aux conditions auxquelles il a été vendu.

Une solution toute en discrétion

Quel que soit le statut ou la situation que l’on occupe, personne ne souhaite avoir sa situation financière exposée au voisinage. Un déménagement et une nouvelle installation dans un logement plus petit ou dans un secteur moins onéreux peuvent déranger certaines personnes. Le rachat de crédit grâce à une vente à réméré offre la possibilité de ne rien changer du tout à votre quotidien.

fr ch lu ca